Cité de David

Publié par guideisrael le

Il y a environ trois mille ans, le roi David quitta Hévron et vint à Jérusalem avec un objectif majeur : l’unification d’Israël, autour d’une capitale. Pourquoi Jérusalem ?

La ville n’est pourtant pas sur un axe routier majeur, mais 3 raisons vont expliquer ce choix. La ville n’est habitée par aucune des 12 tribus, ce qui facilite politiquement le choix d’en faire la capitale du royaume unifiée. Il y a de l’eau pour l’alimentation et l’agriculture grâce à la source du Gihon. Enfin, c’est déjà un site religieux de première importance car au sommet de Jérusalem siège le Mont Moriah, lieu du sacrifice d’Isaac par Abraham. Ce sera d’ailleurs Salomon, fils et successeur du Roi David qui construira le Premier Temple au sommet du mont Moriah, légèrement au nord de la ville de David. 

Votre guide Jérôme vous emmène à la découverte incroyable de la Cité de David : suivez le guide !

La visite de la Cité de David commence par un point d’observation à couper le souffle sur la ville de Jérusalem biblique. Nous pouvons apprécier la vue sur la vielle ville, le Mont du Temple, les montagnes et vallées environnantes. Nous pouvons ensuite voir des traces de la ville à ses fondations, la même ville mentionnée dans la bible lors de la rencontre entre Abraham et le roi de Salem, Melchisédech, qui nous ramène 3 800 ans en arrière.

La Cité de David contient des traces archéologiques qui fournissent une vision exceptionnelle sur le style de vie et la culture des à l’époque de la monarchie unifiée puis du Royaume de Juda (-1010 / -586)

Aujourd’hui, l’histoire de la Cité de David continue. Une grande partie du site se situe plusieurs dizaines de mètres sous terre et les souterrains révèlent des découvertes archéologiques parmi les plus passionnantes du monde antique. 

Lors de notre visite nous pourrons découvrir les traces du palais royal construit par le Roi David, les murailles antiques de Jérusalem, les somptueuses maisons qui appartenaient autrefois aux habitants les plus riches de la ville. Avec leurs structures imposantes, il n’est pas difficile d’imaginer pourquoi ces maisons ont autrefois inspiré les louanges du roi David. On peut aussi découvrir des traces de la destruction de Jérusalem par les Babyloniens en – 586, traces qui illustrent la rencontre entre la Bible et l’archéologie.

En se déplaçant sur le site, on entre en contact avec des fouilles archéologiques et des découvertes bibliques palpitantes qui couvrent des milliers d’années d’histoire, notamment les époques du 1er et du 2ème Temple de Jérusalem. La visite se poursuit sous terre jusqu’à la source de Gihon, la principale source d’eau de Jérusalem depuis plusieurs milliers d’années. On pourra observer la tour de la source qui servait à alimenter Jérusalem en eau il y a 4000 ans, ainsi que le site du couronnement du Roi Salomon. Les visiteurs en quête d’aventure peuvent parcourir les eaux profondes jusqu’aux genoux dans le tunnel d’eau vieux de 2 700 ans du roi Ezéchias, l’une des merveilles de l’ingénierie ancienne. 

Le tunnel de Shiloah (également appelé tunnel d’Ezéchias) est un tunnel de 533 mètres de long qui s’étend jusqu’au puits de Shiloah. Il a été construit pour permettre à l’eau d’arriver à l’intérieur de la ville sans prendre le risque de sortir, ce qui aurait été trop dangereux en cas de siège. Les ingénieurs qui l’ont construit ont commencé aux deux extrémités du tunnel jusqu’à ce qu’ils se rencontrent au milieu. On imagine l’exploit en pensant aux outils à leur disposition à l’époque.

En continuant vers le bassin de Shiloah, la principale source d’approvisionnement en eau à l’époque biblique, on atteint la route hérodienne. Cette route construite il y a 2000 ans par le Roi Hérode le Grand permettait aux pèlerins d’accéder au Temple de Jérusalem après la purification rituelle.

Catégories : Israel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *