Le musée d’Israël

Publié par guideisrael le

Le musée d’Israël est l’un des plus grands musées d’art et d’archéologie au monde. On peut y découvrir des collections datant de la Préhistoire jusqu’à la vie israélienne moderne.
À l’intérieur, vous pouvez retrouver des pièces d’archéologie des plus surprenantes : Manuscrits de la mer morte, vestiges trouvés à Massada, anciennes synagogues reconstituées et de superbes tableaux européens. Ce musée fut construit en 1965 sur une colline surplombant Jerusalem, par Alfred Mansfeld et Dora Gad.
La plupart des pièces d’art de ce musée proviennent de l’école Bezalel (première académie d’art d’Israël), de l’Autorité israélienne des Antiquités mais également par des dons et des prêts du monde entier.
Le musée est coupé en plusieurs catégories :
Une aile est consacrée à l’art ainsi qu’à la vie des juifs de la diaspora.
Une sélection archéologique constitue un voyage chronologique en Terre Sainte.
Une partie dédiée aux Beaux-Arts qui renferment des œuvres des plus grands artistes.
Une aile fut créée pour les enfants et la jeunesse afin de les initier à l’art et à l’archéologie.
Le joyau du musée reste le sanctuaire du livre et où sont exposés les manuscrits de la Mer Morte.
Art et vie juive
Au sein du musée d’Israël on retrouve une collection ethnographique et d’art juif du Moyen Âge à l’époque contemporaine.
Nous y découvrons des dimensions sacrées de la vie juive appartenant à différentes cultures. Les trésors les plus précieux sont des manuscrits illuminés du Moyen Âge dont une Haggadah allemande datant du XIVe siècle. Nous y trouvons également des objets religieux en argent (rimonim – Ornement protégeant l’extrémité des axes autour desquels sont enroulés les rouleaux de la Torah, Hanoukiot- chandelier à neuf branches allumées pendant la fête des lumières). Mais également des tenues traditionnelles, des bijoux, des objets de culte illustrant le quotidien des communautés de la diaspora.
Beaux-arts 
À l’intérieur du musée vous trouverez également retrouver des œuvres datant des années 1890 à 1960. Cette exposition regroupe des objets et des œuvres de diverses disciplines notamment des tableaux de Gauguin, Chagall et Modigliani. Les sculptures du XXe siècle se trouvent également dans les jardins d’art.
Archéologie 
Ce musée est très complet. La plus vaste partie du musée est la partie archéologique. Elle renferme surtout des pièces prêtées par l’ Autorité israélienne des Antiquités et qui proviennent en grande partie des fouilles effectuées dans le pays depuis 150 ans.
Enfin la partie la plus connue de ce musée est la partie du sanctuaire du livre. Elle a été construite pour abriter les manuscrits de la mer Morte et d’autres objets anciens importants. Le sanctuaire du livre avec sa forme surprenante, la partie supérieure d’une jarre, est devenu l’emblème du musée.
Sous la coupole, se trouve une copie du manuscrit d’Isaie : il est le seul manuscrit biblique à être parvenu dans son intégralité.
Catégories : Israel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *