Mt. Bental: la frontière israélo-syrienne

Publié par guideisrael le

À seulement 40 minutes de Tibériade, voilà un endroit incroyable à visiter. Il s’agit d’un endroit chargé d’histoire et on peut admirer une vue imprenable !
Le mont Bental, comme une grande partie de cette région au nord des hauteurs du Golan, est parsemé de sa pierre de basalte grise, héritage des volcans éteints depuis longtemps. Le mont Bental est en fait l’un des deux cratères d’un volcan éteint et s’élève à 1171 mètres d’altitude. Il offre certaines des vues les plus spectaculaires de la région.
Au sommet de la montagne se trouve un avant-poste de l’armée israélienne, désormais désaffecté, avec d’anciens bunkers israéliens. À l’intérieur se trouvent des cartes des guerres des six-jours (1967) et de kippour (1973).
Situé juste à la frontière syrienne (« la frontière la plus silencieuse d’Israël »), le mémorial Oz 77 commémore la « Vallée des larmes ».  Lors de la guerre du Yom Kippour en octobre 1973, le mont Bental a été le site de l’une des plus grandes batailles de chars de l’histoire. Imaginez, au début du conflit, s’opposent 60 pièces d’artillerie et 180 chars israéliens contre 600 pièces d’artillerie et 800 chars syriens. Le mont Bental est un point stratégique clé pour Israël en raison de sa situation géographique avantageuse avec une vue dégagée sur plusieurs kilomètres.  Après la guerre, c’est devenu le lieu choisi par les observateurs de l’ONU pour surveiller la frontière entre Israël et la Syrie : ils gardent la zone tampon démilitarisée entre Israël et la Syrie depuis 1974. Ils peuvent également observer le sommet du mont Hermon.
A part les bunkers, le principal attrait pour gravir cette montagne est la vue à couper le souffle. Au nord, une vue sur le mont Hermon enneigé cinq mois par an : il s’élève à 2800 mètres d’altitude. Au sud, la vue s’étend vers la partie méridionale du Golan. Au nord-est, Damas n’est qu’à 60 kilomètres…On peut également observer de nombreux villages druzes situés côté israélien et côté syrien, qui se trouvent en dessous. Au loin les chaînes de montagnes de la Haute Galilée peuvent être vues.
Le mont Bental est actuellement entretenu par le kibboutz Merom Golan, le premier kibboutz établi dans la région après la guerre des Six jours de 1967. Sur la route vers le sommet de la montagne, assurez-vous de garder un œil sur le magnifique ensemble de sculptures en acier réalisées par l’un des membres du kibboutz Merom Golan.
Une fois au sommet de la montagne, vous pourrez également vous restaurez ou prendre une boisson au Cafe Anan (jeu de mots car Anan signifie « nuage » en hébreu et clin d’oeil à l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan). A l’extérieur, il y a une exposition permanente de sculptures métalliques réalisées à partir d’anciens outils agricoles.
Catégories : Israel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *